Honda et la Formule 1 – 3eme Part

Dans les années de grands triomphes moteurs Honda étaient au sommet en termes de performances. Voici l’histoire des moteurs japonais de l’ère du turbo

Après 14 saisons d’absence du Grand Prix Honda fait son retour en Formule Un en 1983, juste au début de l’ère turbo .Cette fois, cependant, a pris une voie différente de celle qu’il avait  dans le chemin des années soixante : au lieu de réaliser voitures complètes, il est dédié exclusivement aux moteurs , vous offrant certaines équipes de premier plan.Le choix fait ses preuves.
Une fois la décision de revenir à concourir au plus haut niveau, les techniciens de la grande entreprise japonaise a décidé de saisir fermement la voie de la suralimentation ; même si le règlement a permis l’utilisation de moteurs de 3000 cm3 à aspiration, on a préféré développer un turbo 1500.

Depuis plusieurs années, la Honda a couru en Formule Deux avec un excellent V6 de deux litres de cylindrée obtenue avec un alésage de 90 mm ​​et une course de 52,3 mm. La puissance de ce moteur, équipé de pied en fonte, était de l’ordre de 300 chevaux. Les gestionnaires de projet, Yoshio Nakamura et Nobuhiko Kawamoto , étant donné aussi sa force considérable, ils ont décidé de l’utiliser comme un point de départ. Il était donc qu’en 1982, a commencé à tester une version révisée de ce V6 avec deux turbocompresseurs et la cylindrée de 1500 cm3 en diminuant la course (qui est passé de 52,3 à 39,2 mm). L’angle entre les deux rangées de cylindres est de 80 °; entre les caractéristiques techniques du plus grand intérêt qu’il y avait de l’utilisation de doigts de culbuteurs pour actionner les soupapes, au lieu des poussoirs à coupelle plus habituels (utilisé à la fois par tous les autres fabricants engagés dans GP).

Les débuts en 1983, l’Esprit-Honda est l’ère de la F1 turbo

Le premier a eu lieu en 1983 avec ce moteur, développé et maintenant le nom de code RA 163 E , a été monté sur un Esprit. La puissance était de environ 620 chevaux à 11 000 tr / min. La saison suivante a vu l’émergence du moteur RA 164 E , a dirigé l’élaboration de l’année précédente et maintenant vient à Williams. La puissance était de l’ordre de 650 ch.

Pour 1985 le V6 était l’objet d’un examen approfondi , qui a conduit entre autres à de nouvelles mesures de caractéristiques: l’alésage passant à 82 mm et la course de 47,3 mm. L’angle entre les soupapes était de 32 ° (au lieu de 40 ° précédente). Appelé RA 165 Et, ce moteur avait une puissance d’environ 700 chevaux à 11 800 tr / min.
Un véritable refonte a été effectuée pour développer le V6 RA 166 E, destiné pour les monoplaces en 1986, l’année où il a été nécessaire de réduire la consommation (capacité du réservoir est descendu de 220 ​​à 195 litres). Les caractéristiques de mesures sont passés à 79 x 50,8 mm. La puissance dans la course semble être de l’ordre de 880 chevaux à 11 000 tr / min, mais en qualification nous parlions de quelque 1.200 CV , obtenu avec une pression d’alimentation monstrueuse d’environ 5 bar. Pour la saison suivante, au cours de laquelle le moteur a été déployé RA 167 E , le développement de l’ancien, ils sont entrés en vigueur de nouvelles règles limitant le degré de suralimentation. Comme pour les chevaux fournis, il semble qu’ils étaient environ 920 dans la course, qui est passé à près de 1000 en qualification.

«  En qualifications, nous parlions de quelque 1.200 CV, obtenu avec une pression d’alimentation monstrueuse d’environ 5 bar « 

1988 a été la dernière année de « turbo ère» ; plus tard, ils seraient admis uniquement moteurs atmosphériques de 3500 cm3. La Honda V6, monté sur Lotus et McLaren a remporté 15 courses sur 16, montrant une suprématie totale, le reste déjà observé précédemment. Malgré les nouvelles réductions de la pression d’alimentation (débit à 2,5 bar) et de la consommation, avec la capacité des réservoirs a diminué à 150 litres, le moteur E RA 168 déployé dans le cadre de la saison, il était encore capable de fournir, dans la course , quelque chose comme 630 chevaux à une vitesse de 12 300 à 12 500 tr / min.

Honda et la Formule 1 - 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s