Honda et la Formule 1 – 1er Part

Cinquante ans après le premier succès de Honda en Formule Un, que ce à quoi ils ressemblaient ses moteurs extraordinaires

Il ya un demi siècle, la Honda Mexique a remporté son premier Grand Prix, avec leRA 272 douze cylindres entraîné parRichie Ginther . Il était seulement la deuxième saison dans laquelle les Japonais ont pris part à la division haut du monde. La voiture conçue par ses ingénieurs et construit entièrement en interne se démarque de tous les autres principalement pour la disposition transversale du moteur V12 compacte.La solution était pas inhabituel en F1. Il y avait déjà pensé Bugatti (conçu par Gioacchino Colombo en 1955), mais avait un moteur à huit cylindres en ligne encombrants. Et, dans le même temps la société japonaise, Maserati, avec un ingénieur du projet. Giulio Alfieri remarquablement similaire à celle de la Honda. Les grands ingénieurs arrivent souvent à la même conclusion au sujet du même temps et à l’insu de l’autre!

Au début des années soixante pour le voitures de Formule Un a été prévu un déplacement maximum de 1 500 cm3 .Honda a commencé à obtenir des résultats étonnants dans les courses de moto et a été entrée dans le secteur automobile. Il était donc logique que le moteur de sa monoplace GP adoptent différentes solutions techniques prises directement à partir de sa course rapide vélos plurifrazionate.

Le chef de la conception des moteurs, Tadashi Kume , qui a travaillé sous la supervision de Yoshio Nakamura , a opté pour une division élevé de déplacement, tirant un 12 cylindres en V à 60 °. La disposition du moteur et de la transmission à boîte de vitesses de prise de force transversale et central sont typiquement moto, ainsi que le vilebrequin du type composite qui fonctionnait entièrement sur ​​roulements. En 1964, année de l’apparition, le moteur a été baptisée RA 271 E ; la saison suivante a évolué dans la RA 272 E , qui a atteint une puissance proche de 230 chevaux à une vitesse d’environ 11 500 -12 000 r / min, un record pour la F1 1500 cm3. Les mesures alésage et la course étaient 58.1 mm x 47 mm. Ils ont été utilisés quatre soupapes par cylindre, disposées sur deux plans inclinés entre eux de 65 °; les vannes d’aspiration sont 24 mm et ceux de la décharge à 22mm. Les arbres à cames (deux par personne) ont été contrôlés par des engrenages, placé au centre. Les cylindres ont été équipés avec chemises humides perles support supérieur. Une particularité de ce moteur a été formé par l’utilisation de bouchons en bronze, constituée de fusion dans les têtes en alliage d’aluminium, dans lequel ont été formées les parois des chambres de combustion et les sièges de soupapes; Cette solution a également trahi la forte influence de la technologie utilisée par la même maison dans le domaine de la moto.

Honda et la Formule 1 - 11

Publicités