Suzuki GSX-S1000F – 2eme Parti

Conception

Version compacte et agressive de la GSX-S1000, compact et agressif « Effe » , avec un équilibre des volumes supérieure à la nue, et les traits du visage moins Manga et plus équilibrés. Un vélo plus mature, moins transgressive mais le personnel dans le regard, avec un regard qui mêle élégance et agressivité correctement.

Toujours dans la vue de côté de la masse de l’avant ne semble pas affecter l’équilibre des volumes, et le rapide arrière et vers le haut souligné correspond bien avec la nouvelle coque. Trois couleurs disponibles, Matt gris, bleu et rouge GP. Le procès reprend finitions intégrale celle donnée à l’époque pour la version nue, matériaux de haute qualité et des assemblages traités , pas de câbles électriques exposés et de la peinture bien exécutée. Suzuki GSX-S 1000 avec ces semblait changer la hauteur, la meilleure solution.

Moteur

Le moteur qui équipe la GSX-S1000F, ainsi que pour le nu, est le quatre cylindres 999 cc déjà utilisé sur la GSX-R1000 2005-2008 , édité en vue d’une utilisation sportive répandue, mais la route. La longue course à quatre cylindres monté sur Suzuki GSX-R série K5, 59 mm pour un alésage de 73,4 était certainement plus approprié que la version actuelle de courir plus courte et donc plus nerveux dans l’approvisionnement.

Nouveaux pistons sont maintenant plus léger (-3%) et rigide, grâce à l’application de la technologie FEM (Finite Element Method), les cylindres fournissent un traitement de surface connu comme SCEM (Suzuki matériau composite électrochimique) pour une meilleure fluidité. Redessinés également les profils des arbres à cames, mis au point pour améliorer les caractéristiques de livraison à régime moyen, et avec cet objectif a été défini aussi le système d’échappement, 4 en 2 en 1, équipés de compensation entre les collecteurs et 1-4 3.2, ainsi que d’une vanne papillon géré par le système SET (Suzuki échappement Tuning), qui commande l’ouverture en fonction de la position du papillon des gaz, le rapport engagé et du nombre de tours. L’alimentation est assurée ainsi qu’une nouvelle boîte à air, un système d’injection de carburant avec deux 44 mm organes d’étranglement et des injecteurs à dix buses.

La puissance maximale est de 146 ch à 10 500 tours par minute , avec un couple maximal de 106 Nm à 9500 tours par minute . En outre amélioré l’efficacité du système de refroidissement qui peut compter plus de celle d’un radiateur d’eau de façon plus efficace, même sur un refroidisseur d’huile refroidi par liquide. L’ECM du système (module de commande du moteur) supervise le fonctionnement du moteur par le point de vue électronique, il est une nouveauté tandis que la commande de traction en trois étapes , ce qui limite la perte d’adhérence agissant sur ​​l’instant d’allumage et la soupape secondaire du corps de papillon. Les trois niveaux d’intervention offrent différents modes de fonctionnement, le niveau «1» est adapté pour la conduite sportive , étant le moins sensible des trois et permettant le patinage des roues arrière plus, le « 2 » est conçu pour une utilisation touristique / citoyen , tandis que le « 3 » est spécifique pour les surfaces de faible adhérence . Leur sélection peut se faire via un bouton sur le bloc de gauche, tandis qu’une carte est affichée sur l’instrumentation numérique compact sélectionné.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s